Huyghe

L’origine de cette brasserie remonte loin dans l’histoire puisque les traces d’une activité brassicole au « Appelhoek » datant de 1654 ont été identifées avec certitude à Melle.
Ce n’est cependant qu’en 1902 que Léon Huyghe s’installe au « Appelhoek » afin d’y relancer le brassage de la bière. Ce n’est cependant qu’en 1906 que Léon devient propriétaire de la brasserie et la rebaptise « Brouwerij-Mouterij Den Appel » (Brasserie Malterie La Pomme).

En 1936, de grands travaux d'extension furent l'occasion de bâtir un nouveau complexe le long de la Geraardbergse steenweg. Ce dernier abritera lanouvelle brasserie dès 1939. Cette salle de brassage constitue encore aujourd'hui la fierté de la brasserie.


Milieu des années 60, la brasserie connaît une énorme expansion et une ligne d'embouteillage est construite.
Depuis le début des années 80, la brasserie connaît un nouvel essor grâce à Jean De Laet (époux de la petite fille de Léon). En 1985, la brasserie est en effet restructurée sous son impulsion et cette opération sera accompagnée d'un énorme investissements réparti sur une dizaine d'années : d'une production de pils classiques et de bières de table, on évolue vers la production de bières de haute fermentation.
Plusieurs de celles-ci font leur apparition en très peu de temps et pour la première fois, la brasserie commence à s'intéresser à l'exportation.
Le 26 décembre 1989, la célébrissime « Delirium Tremens » et son célèbre éléphant rose voient le jour, à la demande des italiens. Afin de commémorer le bicentenaire de la révolution française, la « Guillotine » est également lancée. Celle-ci conquiert rapidement une dizaine de pays, occupant la deuxième place honorifique dans la gamme des bières Huyghe.
Dans les années 2000, l’exportation continuera inlassablement de grimper (65% de la production): les bières Huyghe et principalement Delirium se retrouvent dans plus de 45 pays dont la Roumanie (dernier en date).
Au cours de son histoire, la brasserie Huyghe fut l’objet de nombreux investissements se chiffrant en plusieurs millions d’euros afin de toujours viser l’excellence en se modernisant. Les progrès technologiques réalisés et la capacités de production toujours plus élevée en font une brasserie exeptionnelle sur le territoire belge.
Les bières de la brasserie Huyghe se sont vues récompensées à travers le monde entier :
La Guillotine remporte une médaille d’or aux prestigieux Brewing Industry International Awards 2011.
Delirium Nocturnum gagne également l’or à l’IBEC (International Beverage Exposition and Competition) en Chine.
La Floris Mango, médaille d’or à Hong Kong et Tel Aviv (Israël), ainsi que la Delirium Tremens et Mongozo Premium Pilsener également médailles d’or à Tel Aviv.
Une médaille d’argent pour la Delirium Tremens et de bronze pour La Guillotine à la International Beer Competition au Japan.

Huyghe

Huyghe

L’origine de cette brasserie remonte loin dans l’histoire puisque les traces d’une activité brassicole au « Appelhoek » datant de 1654 ont été identifées avec certitude à Melle.
Ce n’est cependant qu’en 1902 que Léon Huyghe s’installe au « Appelhoek » afin d’y relancer le brassage de la bière. Ce n’est cependant qu’en 1906 que Léon devient propriétaire de la brasserie et la rebaptise « Brouwerij-Mouterij Den Appel » (Bras... Lire la suite