Myrtille d’Amélie

Dans les années 60, Léon Detrembleur est boucher-charcutier. Mais un tournant dans sa vie professionnelle le pousse à changer d’orientation à devenir chauffeur-livreur pour la brasserie « Piedboeuf » à Verviers jusque fin de l’année 1969. Le 2 janvier 1970 est une date phare dans sa carrière. En effet, il s’installe comme dépositaire à Moulin-du-Ruy près de Francorchamps puis à Grand-Halleux et à force de travail et d’obstination, son entreprise rencontre progressivement un certain succès. Rapidement, André Detrembleur, le fils de Léon, rentre en apprentissage chez son père. Il est de ce fait formé à la meilleure école et devient vite un collaborateur précieux. Durant toutes ces années les deux hommes côte à côte n’ont eu de cesse que de faire prospérer l’affaire, d’étendre leur réseau de clientèle. En 1992, les années passent et Léon implique de plus en plus son fils dans les affaires du dépôt. Finalement, ce dernier se retrouve à la tête des affaires familiales et décide de suivre l’évolution actuelle en termes de moyen de communication et de visibilité. Le but est de mieux faire connaître leurs produits phares que sont : la Vieille Salme, l’Aurore de Salme et la Myrtille d’Amélie. Trois bières qui, selon l’avis des amateurs de produits issus du brassin, en valent vraiment le détour.

Sorry for the inconvenience.

Search again what you are looking for